Contexte

La situation sociale et financière des jeunes filles et des femmes est liée notamment à leur activité professionnelle. Or, selon le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, les métiers traditionnellement masculins (dont le taux de féminité est inférieur à 34 %) offrent des perspectives d’avenir intéressantes, des conditions de travail favorables et une rémunération avantageuse.

Historique

En 2005, le Conseil du statut de la femme, la Commission scolaire de Laval et Dimension Travail ont amorcé une réflexion sur la pertinence de créer un organisme de concertation dont la mission serait de favoriser l’accès des femmes aux métiers traditionnellement masculins dans la région de Laval.

C’est ainsi que la Table de concertation lavalloise pour l’emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins a été mise sur pied en 2006, dans le cadre d’un projet financé par Condition féminine Canada et dirigé par Dimension Travail.

Mission

La Table élabore des projets et réalise des activités qui visent la valorisation, l’intégration et le maintien en emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins.

Objectifs

Réalisations

Membres

Les membres de la Table contribuent, par leur expertise et leurs ressources, à la poursuite des objectifs fixés.

Coordination

La Table est coordonnée par Dimension Travail, un organisme qui se consacre à l’amélioration de la vie des femmes sur le plan socioéconomique en augmentant leur employabilité.